mardi 21 août

Noir de la vie

 Noir de la vie tu enveloppes mon corps aux  nuits chaudes parsemées de sable tu déchires mon coeur qui frôle le désamour, tu entretiens le galop des idées sombres.   Mais regarde, tu t'éloignes soudain, le pinceau de l'existence ravie de l'enfant dans son innocence repousse tes limites dans le gouffre de l'infini, les couleurs se raniment et donnent leur souffle à mes jours scintillants  de sourires et d'espoirs.  
Posté par Desmotsdailleurs à 11:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 16 août

L'arbre à poésies

Poète, poétesse sais-tu qui je suis? Je suis l'arbre à poésies quand  ni ton coeur ni tes yeux ne suffisent à  exprimer dans l'instant ce que tu ressens. La poésie est cette magie qui évolue dans le Temps est qui se fond dans l'éternité des mots indissolubles. Même la Nature se joint au miracle pourvoyeuse de l'indicible parfois, elle est le partage de la création et je suis là pour laisser mon imagination s'envoler feuille à feuille.  
Posté par Desmotsdailleurs à 14:46 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 09 juillet

Tes mots

Tes mots sont la route que tu traces chaque jour, tu m'écris et je vis, j'avance sur le bitume que tu dessines, tu es mon guide sur ce chemin de vie. Un vers, un nom et je mets un pied devant l'autre. En douceur, sans douleur, tu éclaires rêveur le destin de mon coeur.
Posté par Desmotsdailleurs à 15:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 07 juillet

la vie couleurs

La vie est un tableau de couleurs, chaque point de peinture c'est l'un d'entre nous, apparition d'une nouvelle teinte sur l'échiquier de la vie. La vie n'a pas de limite, et ses couleurs éclatent dans toutes les directions.  Dans un renouvellement permanent, nous ajoutons au tableau de la vie couleur sur couleur pour ne faire qu'un tout. Il n'y a pas de vous, pas de moi, non, il n'y a que nous, dans la vie de couleurs.      
Posté par Desmotsdailleurs à 17:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 28 mai

Une eau en partage

Prémisses de la vie, douce tiédeur Du giron maternel, tu bats, pulsation Éternelle , sang du monde. Belle sans ta robe irisée, Danseuse au ballet de la nature,  tu souris à ta présence absolue reflet en  nos yeux d'une beauté que la nature ne peut nier. Sur la peau, comme un baiser gouttes de cristal, sensualité révélée, perles de reflet. Au ciel, capricieuse, volage ton jeu est en partage, tu perces les nuages quand le ciel furieux lâche tes orages.      
Posté par Desmotsdailleurs à 22:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,