jeudi 29 novembre

Rouille du temps

La rouille du temps a vieilli la serrure,  et les cicatrices sur la porte sans vernis laissent un goût de fer sur mes lèvres. J'ai perdu la clé du cadenas de l'amour et la vie a changé le mécanisme de mes rêveries d'avenir. Désir figé. Un mur immense s'est érigé entre passé et futur, mes années esseulées. Mais regarde me dit une voix intérieure dans cet espace que tu croyais perdu la nature reprend l'espoir de la vue, renaissance d'une feuille qui verdoie.    
Posté par Desmotsdailleurs à 10:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,