samedi 24 juin

Un autre mois de coquelicots

Le mois est passé et s'en furent à jamais Les pétales fragiles des cœurs oubliés. L'esprit se perd à trop rattraper les quelques Jours où ton visage était en avril dessiné. Sans jamais t'effacer je ne pourrai te bercer Alors je pleure de t'avoir tant perdue Au creux de mes bras le chagrin est né Et le sérieux de la vie me suit dans ton ombre
Posté par Desmotsdailleurs à 21:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,