samedi 08 juin

En cage

Les murs sombres de la ville s'élèvent vers un ciel, couleurs adoucies en liberté, où je dessine comme une ombre aimée. En bas, sur le trottoir, la pluie grise retient ceux qui cherchent leur double errant la nuit sans but dans un monde anonyme et asphyxiant comme la nuit. Pour y échapper je regarde vers le haut, J'ai enfermé mon âme d'oiseau en cage, je sais que plus tard elle s'envolera.   J'ai enfermé mon âme d'oiseau en cage,  
Posté par Desmotsdailleurs à 17:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 30 mai

Pierre cristalline

Une pierre cristalline venue de l'eau Comme un bijou précieux en main Beauté de tous les instants, le beau Que je contemple jusqu'à  demain.   Au toucher je frissonne de transparence Et l'oiseau que je devine s'abreuve  Du nectar divin, il en boit l'essence Au creux du destin, étoile fabuleuse.  
Posté par Desmotsdailleurs à 20:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 10 janvier

En hiver

En hiver le ciel resplendit la lumière franche brille encore la nuit, et la blanche lune offre sa clarté à la vie. L'oiseau passe, déploie à l'infini ses ailes devant l'astre grandi, il porte en lui la palette de nos envies. Sur son dos nos pensées multicolores, miroitent à nos amours délicates.  
Posté par Desmotsdailleurs à 10:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 27 octobre

La dame au foulard

A l'ombre des platanes du boulevard sur le banc rouillé, la dame au foulard dévore son livre depuis des heures le soleil un peu pâli lui donne sa chaleur.   Chaque jour elle vient lire, alors j'imagine qu'elle se délecte de l'histoire des pyramides ou qu'elle se plonge dans la vie de Victor Hugo qu'elle étudie les petits bonheurs conjugaux.   Et du haut de mon balcon, je la regarde, mon esprit s'envole et je vais sans retard écrire ces quelques mots pour fixer à jamais dans notre mémoire son sourire enflammé. ... [Lire la suite]
Posté par Desmotsdailleurs à 17:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 14 octobre

Mésange

Mésange sur les bords de l'automne se confond telle une tache,  elle est une feuille à l'arbre encore posée, légère et colorée.   Je la regarde s'envoler rieuse et apaisée dans l'air encore chaud,  et les gouttes d'eau la rende plus jolie.   Puis, gracieuse, elle disparaît dans les nuages, menaces d'orage.      
Posté par Desmotsdailleurs à 15:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,