dimanche 07 juillet

temps de l'amour

Temps de l'amour L'amour ne se vit pas, Il se ressent et bat La mesure des cœurs.  Quand l'instant est déjà Vécu on ne peut aimer Qu'au passé et qu'au futur. Quand l'amour est là il est Déjà enfui comme la goutte De rosée prête à éclater. Quand l'amour est dit, il S'efface dans les murmures Des lèvres embrassées.  
Posté par Desmotsdailleurs à 18:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 07 juillet

Paysage urbain

Paysage urbain Une enfilade de rues Dans la ville du midi. C'est l'heure chaude, Le soleil est au zénith. Pas un bruit, le souffle Brûlant de l'air a jauni Les trottoirs, décrépi les Murs. L'été s'alourdit. Au déclin du soleil, quand Les maisons fraichiront Je prendrai le vélo pour Cueillir sagement quelques Bouffées d'air plus frais.
Posté par Desmotsdailleurs à 18:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 07 juillet

Imagine

Imagine Dans l'espace ouvert  Des gradins, l'homme  S'est assis pour quelque Temps, pour une pause.  Seul  il imagine la scène De sa vie, jouée tout en Bas, par trois acteurs. Il se voit petit, mûr, vieillard. Retour sur lui, introspection Favorable. Il aime sa solitude, Il la chérie, la couve et ne Veut la partager avec personne.  ...Peut-être un jour avec lui. 
Posté par Desmotsdailleurs à 18:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 07 juillet

Tanka soir

Tanka soir Un éclat auburn Dans tes mèches envolées. Un doux frisson jaune. Tu es communion du soir Dans la lumière du sable.
Posté par Desmotsdailleurs à 18:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 07 juillet

Vivre

Vivre Vivre et avancer pour  Abolir le passé, faire du  présent son futur. Ne plus retourner la tête  croire au chemin à tracer.
Posté par Desmotsdailleurs à 18:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 07 juillet

La vie en couleur

La vie en couleur J'ai ramassé au champ La bouteille de lait,négligemment Elle était tombée par mégarde D'une charrette bulgare.   Pour l'avoir gardée précieusement, La nuit m'a fait un beau cadeau. Ce matin la bouteille vide d'hier Était pleine : le soleil s'y était Logé, à l'abri et sans bruit.  Il y a ajouté les couleurs  Qu'il aime. Depuis, je garde   jalousement ce don laissé. 
Posté par Desmotsdailleurs à 18:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 07 juillet

Entrechats

Entrechats Il fut un temps où  Les belles demoiselles En tutu rose ne se  Laissaient pas attraper  Facilement. Protégées, Elles se cachaient dans Les feuilles des arbres.  Nul ne pouvaient les Distinguer. L'automne  Quelquefois, les faisait Sortir des bois quand On ratissaient en hâte  Le sol jonché de brun.  Alors, elles exécutaient Gracieusement pour le Beau jardinier des entrechats D'une beauté inégalée.    
Posté par Desmotsdailleurs à 18:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 07 juillet

La vie des parapluies

La vie des parapluies La vie des parapluies Est celle des papillons. Aussi colorés les uns Et les autres, ils siègent Dans les nuées tiédies  D'un jour d'été. Sans Maître ils avancent et Volettent vers des horizons Sans fin. Jamais ils ne  Quémandent leur souffle.Ils  vont toujours ensemble pour Frôler vos chevelures jolies.
Posté par Desmotsdailleurs à 18:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 07 juillet

Vie des autres

Vie des autres  regarde cette femme Qui dort dans son  Monde apaisé. Son air sérieux parcourt Son beau visage. Elle n'a  Rien à te cacher.  Le crois-tu vraiment ? Sa face intérieure  Soudain se détache, Elle s'impose à ta vue Et tu vois maintenant  L'être aimé autrement. Sais- tu que tu n'es point Différent ? En toi tu gardes Enfermée ton autre partie, Et dans ton sommeil Tu te dévoiles pareillement, Dans le clair-obscur de ton profil.      ... [Lire la suite]
Posté par Desmotsdailleurs à 18:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 07 juillet

Dans le silence

Dans le silence Le silence des murs  M'envahit parfois. J'aime Ma concentration d'alors Et je perçois le vent Dans le pin d'en face. Il Arrive de loin et grossit Dans la rue pour faire Siffler les branches pointues.  Les voitures ont déserté le quartier Soudainement calme. Cet instant je  Le savoure en riant car je le sais Éternel à ma mémoire. 
Posté par Desmotsdailleurs à 18:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]