jeudi 04 avril

Cassée

Tu m'as cassée, broyée en mille morceaux, Je suis l'assiette au sol que la famille regarde encore abasourdie par le fracas sur les carreaux. Temps suspendu où la chute pulse encore dans mon coeur comme un tambour au son creux. Personne ne ramasse l'objet, c'est le passé qui s'effrite, l'annonce d'un mauvais présage.  
Posté par Desmotsdailleurs à 19:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 03 avril

Soleil

Les rayons du soleil ont pâli sous mes cieux ils sont partis vers l'attrait de beaux yeux bien plus jeunes, bien plus doux que mon courroux quand je comprends qu'il est pendu à son cou. J'ai perdu la lumière de mes jours un voile sur le visage pour toujours, il a détruit en moi tous les espoirs  il pleut du chagrin dans mon corps tous les soirs.
Posté par Desmotsdailleurs à 18:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 02 avril

Fantaisie des couleurs

c'est l'ombre merveilleuse qui me retient comme si le ciel, à travers le feuillage emporté bien loin de ses nuages dans la saison juste avancée, avait déteint.   Le sol est le miroir grandi de son âme où je lis les aveux, doux messages des amours naissantes, belles flammes au soleil scintillantes et sans âge.
Posté par Desmotsdailleurs à 17:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 01 avril

Ecailles dorées

Tu es passé au large emportant tes voiles de bonheur loin de moi. Dans ton sillage je perçois tout un monde de joie précieux comme une robe de mariée un soir d'été. Reviendras-tu de tes mers lointaines encerclé d'espoir, m'apporter tes écailles dorée ?        
Posté par Desmotsdailleurs à 18:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 31 mars

Fille des songes

La fille des songes chevauche son coursier sur la plaine de la mer sans s'arrêter. Elle part loin et jamais je ne l'attrape je n'ai pas pu la serrer contre mon coeur. Souvent elle me jette son regard de côté car elle sait que pour moi son univers marin se transforme en ciel étoilé et aérien. Je navigue la nuit pour la retrouver et au matin je ne me souviens plus à quel endroit je l'ai vue.
Posté par Desmotsdailleurs à 17:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 30 mars

Caresse

Une caresse douce et agréable, tes cheveux vaporeux sont déliés et des fleurs tombent par milliers sur ta peau doucement parfumée.   Ton teint d'albâtre rival du marbre n'est que douceur et beauté, il est un océan de finesse retrouvée devant ton corps parfaitement courbé.       illustration : Olga Gouskova    
Posté par Desmotsdailleurs à 18:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 29 mars

Ronde des jours

Nous sommes ces papillons nous sommes nés ces jours-ci fragiles et délicats magnifiquement voilés et aux teintes variées, nous allons à l'aveugle sans connaître les jours à venir. Parfois rouges, nous voletons affolés, ou proches de l'azur nous sommes paix. Aux couleurs jaunes tout près des fleurs notre coeur bat bien plus fort et nous dansons tous dans la ronde des jours.  
Posté par Desmotsdailleurs à 10:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 28 mars

Fleurs de printemps

Les fleurs du printemps sont douces à nos corps rapprochement délicat,  élégance des pétales sous le regard des vagues des océans lointains. Tu poses tes lèvres de feuilles bien dessinées sur mon front blanc aux teintes doucement rosées et nos paupières accordées dans l'élan des coeurs forment un bouquet de parfums vers nos visages doucement effleurés, caresses d'une saison aimée.    
Posté par Desmotsdailleurs à 11:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 27 mars

Nuit claire

Au bord des nuits éclairées comme le jour je dépose mon coeur pour vivre mon amour. Délaissant les ombres grandes et flamboyantes je marche vers le halo de la lumière aveuglante, construisant mes rêves dans  une attente palpitante.     illustration : Kure Hyldid  
Posté par Desmotsdailleurs à 17:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 26 mars

Vie

Tu es la vie  tu me souris, je vogue avec toi vers l'infini des rues de la ville endormie. Tu viens me prendre dans tes bras quand le mauvais rêve reprendra tu me cajoleras, au creux des draps. Plus jamais je n'aurai froid près de toi, dans tes yeux charmeurs de roi je verrai le vrai monde sans effroi.      
Posté par Desmotsdailleurs à 16:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,