jeudi 11 janvier

A demain

A demain, cette une douce invite à se revoir, Oh combien agréable et porteuse de doux rêves, avive en moi de douloureux poignards.   Ces deux mots simples, neutres, prononcés facilement, sans sourire, sans mépris, ne sont plus à mes oreilles les bienvenus.   Il m'a suffit de les lire une seule fois, pour en comprendre leur sens profond  de trahison. Espoir trop attendu pour   ces deux êtres qui se verront demain et qui tortureront mon esprit sans relâche.  Ils seront seuls dans leur bulle... [Lire la suite]
Posté par Desmotsdailleurs à 18:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 09 janvier

Cabaret

Seule et solitaire elle n'a plus la fraîcheur d'avant. Elle se souvient de ses soirées où elle ouvrait la porte de son cabaret, où elle plaçait les influents et souriait aux habitués du vendredi.   Délaissée de tous même de ses enfants,  elle écrit les paroles de ses airs qu'elle fredonne devant l'écran bleu de sa solitude, ses mots sont les regets de ses belles   années. Elle rêve de rouge et de tentures, de rideaux cramoisis de de rythme endiablé, et le soir à la nuit elle caresse les portes refermées de... [Lire la suite]
Posté par Desmotsdailleurs à 18:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 08 janvier

pluie continue

La pluie continue, ciel blanc en brouillard épais, un jour gris de nuit.   Le froid guette il est près, il se prend les armes pour la nuit prochaine   Et l'aimé se tient dans l'ombre bleue de la porte mon coeur se réchauffe.   Viens auprès de moi embrasse mes joues rosies pour que le soir s'illumine.
Posté par Desmotsdailleurs à 18:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 07 janvier

Solitude

la solitude légère me promène sur l'eau calme du lac, Silencieuse et ombragée elle me porte dans ses bras qui bercent comme la douce marée océane.   Je ne crains pas avec elle, tout est beau, tout est connu, nulle peur ne la traverse, elle est fidèle et quotidienne. Elle me suit partout et   j'aime son âme protectrice qui veille sur mes journées sans fin, muettes et diaphanes tels  les pétales des amandiers du mois de février.
Posté par Desmotsdailleurs à 17:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 06 janvier

Mon frère

A son contact je me ressource sans retenue, Partage d'activités et complicité d'antan me reviennent dans des images délicieuses.   Il est l'âme de mes souvenirs, mon ancre de vie où je m'attache dans les saveurs salées des larmes versées quand il s'en   va. Mon coeur est comme son bracelet à son poignet, il bat au rythme de ses pas et de ses sourires de partage dans les moments   qui sont à nous. C'est mon élément, mon sang qui se reconnaît dans notre tendresse des instants qui ne sont plus perdus.  
Posté par Desmotsdailleurs à 17:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 05 janvier

Bulle de vie

Ma vie est comme une bulle de glace, fragile et fugace, elle peut éclater tel le souffle léger d'une goutte d'eau dans l'océan. Elle peut voguer vers le monde indescriptible de la rêverie, doux moment de poésie qui porte au loin l'âme délivrée des soucis. Elle peut fondre aussi dans la foule pour s'associer aux multiples facettes d'un quotidien sans lendemain. Et, posée comme une offrande à la nature, elle roule doucement vers son avenir non défini.  
Posté par Desmotsdailleurs à 16:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 04 janvier

Se réveiller

  Se réveiller chaque matin comme on échappe à la mort S'étonner d'ouvrir les yeux sur l'entourage familier. Dire à son coeur de reprendre son souffle régulier pour sortir du gouffre des ténèbres envahissantes, et s'éloigner des idées noires qui ont chevauché la moitié de la nuit à côté de mon corps fourbu. Vivre son existence de jour, sourire, parler, écrire à la lumière, conduire ces heures sereinement dans plénitude du repos retrouvé, sans penser au soir qui s'approche avec son cortège rougeoyant de braises... [Lire la suite]
Posté par Desmotsdailleurs à 11:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 03 janvier

Le roi de la montagne

le roi de la montagnes apparaît quelques heures en hiver, vêtu de son armure de glace, il veille au sommet de sa vie, dans le monde de l'infiniment blanc et pur. Seul depuis la nuit des temps son immortalité égale sa sagesse comme les contes aiment à le répéter. Son coeur n'est pas de pierre, il bat sous la couverture gelée, il vit pour guider  les hommes d'équipée. De son promontoire neigeux il les regarder avancer lentement, il connait leurs désirs et leurs volontés d'atteindre le pic si haut, il savoure le dépassement... [Lire la suite]
Posté par Desmotsdailleurs à 13:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 02 janvier

comment vous dire ?

Mon coeur est un champ que la peine aime à labourer il est à fréquence assez régulière martelé, retourné comme la parcelle de froment ou de seigle que le travailleur sème et récolte. mon coeur lui n'a plus de semeur, il est sec et en jachère, il a subi trop de travail, trop d'espoir non fructifié et peu récolté. Il ne produit plus, d'ailleurs il est dans un coin à la lisière du bois, infécond et triste. Il regarde la vie des autres qui coule et se multiplie à foison c'est l'observateur de ce qu'il aurait pu aimer et désirer, ... [Lire la suite]
Posté par Desmotsdailleurs à 18:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 02 janvier

le vieux piano

Le bois clair n'a plus l'élégance d'autrefois, le temps a laissé sur ses veines les griffes qu'il aime à aiguiser là où l'homme a déserté.   Le bois s'est terni, il montre ses faiblesses dans les recoins noircis de ses fibres comme si l'écolier y avait oublié sa plume.   Les touches d'ivoire sont jaunies, elles ont vieilli d'avoir été abandonnées, et le sourire du piano n'est plus aussi beau.   Quelques coups, quelques éraflures ont secoué son coffre empli de trésors, les sons en parviennent étouffés et... [Lire la suite]
Posté par Desmotsdailleurs à 11:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]