jeudi 26 avril

Mon pied

La marque du pied dans le sable mouillé c'est l'amour pour l'océan jamais repoussé. Mon pied qui avance sans s'arrêter, c'est le compte de tant de mètres avalés sans effort. Mon pied est léger, il dans au rivage du matin, sur le chemin de la vie, il danse la nuit venue en arabesques rythmées, comme pour épouser la terre de nos origines. Ancre sacrée des partages et rencontres, mon pied cherche les autres et chemine vers le futur qui se construit. Ma petite poésie avance elle aussi pied par pied, balancement des mots sur la... [Lire la suite]
Posté par Desmotsdailleurs à 19:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 25 avril

La main

Déployée comme les ailes d'un papillon butinant l'essence, le  nectar en chaque fleur, ma main dans sa caresse matinale sur ton front effleure ta peau tiède, descend sur tes lèvres pour y dessiner le plus doux des baisers.
Posté par Desmotsdailleurs à 18:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 24 avril

Alphabet

Les lettres de l'alphabet sont dans les étoiles du ciel d'été. Quand leurs formes se dévoilent j'y distingue les premiers signes de paroles, offerts à  ceux dont l'esprit rêveur s'envole.   Le matin, je m'imagine sur le chemin avec le sac des lettres ramassées au ciel, je parsème la terre des voyelles carmin elles naîtront épanouies comme des merveilles,   fleurs immortelles qu'à mon retour  je receuille pour les apprêter comme de belles fiancées qui se donneront aux consonnes sur les feuilles pour une... [Lire la suite]
Posté par Desmotsdailleurs à 13:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 23 avril

Mon petit bouchon

Mon père descendait au jardin les soirs d'été je le suivais discrètement, quelques pas derrière, avec la crainte d'être renvoyée. Il n'en était rien et je regardais avec avidité l'arrosage des fleurs et les caresses aux tortues. Quelques mots, mon père parlait peu. Il me prenait la main, me montrait l'arbre ou les fruits, se penchait pour ramasser une herbe, un insecte. J'étais ravie. Le banc de pierre au fond était notre refuge et souvent nous attendions en silence la nuit qui venait. Alors mon père parlait: il me disait : ... [Lire la suite]
Posté par Desmotsdailleurs à 18:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 22 avril

Si tu étais

Aujourd'hui tu serais belle comme les fleurs des près, les cheveux détachés, tu m'aurais regardé avec tes yeux rieurs et nous aurions partagé des moments délicieux autour d'une table abondante en fruits aux mille couleurs.   Tu m'aurais invité à regarder nos photos sur l'album jauni, et tu aurais souris en te voyant petite sur ton vélo rose. Tu te serais souvenu de tes premiers émois du coeur et aurais balayé d'un revers de main tes histoires sans   lendemain. Puis tu m'aurais embrassé sur la joue, en me disant:... [Lire la suite]
Posté par Desmotsdailleurs à 18:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 21 avril

Coeurs

J'ai planté mon cœur à côté Du tien dans mon élan d'amour Que j'ai tenu au chaud longtemps.     De bleu il a viré au rouge carmin Et il s'épanouit à l'horizon de Nos années susurrées en   Secret. Parfaite floraison de  Sèves entremêlées et de  Parfums  exotiques odorants.
Posté par Desmotsdailleurs à 09:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 20 avril

La brume

La brume légère comme le voile d'une mariée enveloppe tendrement la forêt qui s'éveille. Les oiseaux matinaux déploient leurs ailes et exercent sans retard leurs premières mélodies.   Les gouttes fines abreuvent les fraises délicates, les myosotis à peine sortis rivalisent de beauté. Spectacle d'une flore nouvelle au sortir de la nuit, quand le printemps se réjouit aux premières lueurs.    
Posté par Desmotsdailleurs à 18:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 18 avril

Une plume

Une plume délicate s'est posée dans tes cheveux, tu ne veux pas la garder et moi je la trouve belle, j'aimerais être comme elle, partir comme l'hirondelle, joyeuse et claire dans un  ciel empli de voeux.   La plume a fait du chemin, elle repose près du papier, celui que tu as pris pour lui écrire la lettre d'adieu que tu repoussais, alors j'ai caressé tes cheveux soyeux, la plume tombée doucement de la table a tournoyé   je l'ai ramassée comme un trésor de l'ancien temps, au creux de ma main, fine et... [Lire la suite]
Posté par Desmotsdailleurs à 17:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 18 avril

L'écorce

Un plein de soleil sur l'avenue Ravit l'arbre qui n'osait verdir. Les rayons sont enfin venus Chauffent les bourgeons engourdis.   Je m'arrête, pose la main sur l'écorce, Le tronc me transmet le message Dont les branches sont les forces Car elles traversent tous les âges,   Ressentir, vibrer, épouser la vie A travers l'enveloppe, fragile peau De l'arbre qui au mois d'août, à l'envi Me donnera l'ombre sous son chapeau.              
Posté par Desmotsdailleurs à 13:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 17 avril

Façade

La façade de mon enfance a perdu sa prestance, la maison provençale n'est plus qu'un pan de mur où la glycine ne pourra  enrouler ses volutes. Je passe et repasse devant, le coeur désolé, mon sourire aux passants n'est qu'un masque. Ô Combien de façades, combien de murs, s'écroulent et tombent laissant orphelins sans défense les enfants de ce monde ?   Derrière, le vide le néant, on a volé ma vie, comme on ravit l'espoir des générations qui perdent en un instant les promesses de leurs parents. L'existence... [Lire la suite]
Posté par Desmotsdailleurs à 10:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]