mercredi 08 août

Tortue bleue

Rare et précieuse, elle nage silencieuse dans la limpidité des eaux bleues, royaume des rêves et de l'impossible.   Elle a la sagesse de son âge sans être allée dans les nuages elle est la magicienne de l'indicible.   L'avenir, elle le maîtrise , volutes des fonds marins qu'elle ne réfute, le futur elle le peint mais il est invisible   pour ceux qui la chassent sans relâche et je pleure de la voir au monde de lâches je veux qu'elle vive sans aucune attache.      
Posté par Desmotsdailleurs à 11:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 07 août

Ton oeil

Ton oeil miroir de la vie tous les jours me ravit, sans lui je m'affaiblis s'il se ferme je vieillis.   Ouvert pour la beauté le monde est à tes côtés tu lui dictes ses secrets dans tous tes reflets.   Jamais je ne me lasserai d'admirer les ondes moirées de ton sourire assuré tu es pour toujours mon préféré.   S'y baigne avec ravissement le poisson aux écailles d'argent j'aimerais plonger délicatement pour tournoyer avec lui tendrement.     Illustration : Vladimir Kush    
Posté par Desmotsdailleurs à 16:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 06 août

Les amants de Lune

La Lune complice et souriante anime les amants de vie, seuls dans le  tourbillon de la nuit, mêlant étoiles et lumières sans bruit.   Corps enlacés, désir de s'aimer danse de la voie lactée en été ne plus penser et se donner au rêve que le ciel compose telle la musique   que tu sais choisir quand je te vois.    
Posté par Desmotsdailleurs à 16:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 05 août

Poignard d'amour

Ce coeur d'été est mon poignard d'amour. Trahie, je fonds au contact de la chaleur de la lame qui transperce mon corps et je crie d'amertume, comme une louve délaissée, sa vie en lambeaux. J'ai mal et mes regards d'incomprise me renvoient les larmes de mon passé. Hélas que de temps perdu pour un être qui se joue des sentiments ! Ma faiblesse est le lien visible du temps que j'aurais aimé remonter pour effacer.          
Posté par Desmotsdailleurs à 15:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 04 août

les trois fleurs

Elles sont trois comme des soeurs qui s'aiment et se parfument le coeur dans la prairie chargée de chaleur.   Elles savent leur délicatesse et souvent se consolent avec tendresse de leur avenir qu'une fée enchanteresse   leur a prédit dans l'intimité du pré qui les a vu s'épanouir et se cambrer dans l'espoir de toujours se poudrer.     illustration : Valentina Borisova  
Posté par Desmotsdailleurs à 19:04 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 03 août

Mon chat

Mon chat de neige s'est levé cette nuit et a pris la blancheur de la lune du mois d'août.   Satisfait de son méfait il savoure la lumière qu'il transmet dans la douceur de l'été de porcelaine   où nos yeux implorent tous les Pierrots de les laisser monter une fois à l'échelle du ciel étoilé.       illustration : Catrin Welz-Stein
Posté par Desmotsdailleurs à 14:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 02 août

Maternité

Les mères n'ont d'yeux que pour eux elles les couvent de tous leurs voeux comme dans un rêve merveilleux  envahies par leurs sourires laiteux.   courbes harmonieuses,compréhension immédiates des regards d'attention caresses des peaux, nouvelle création monde à deux, coeurs à dimensions.  
Posté par Desmotsdailleurs à 17:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 01 août

Mystère d'été

Profondeur des couleurs   où l'heure d'harmonie marie le sable à l'eau dans le regard du ciel apaisé. Une étoile à l'instant déposée garde pour elle les secrets de la mer, alors le temps arrêté se vêt du mystère de la beauté que je contemple pour vous la partager.          
Posté par Desmotsdailleurs à 15:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 30 juillet

Jardin du coeur

​ ​ ​ Au jardin de mon coeur fleurissent des fleurs blanches qui embaument mon bonheur miroir de mes belles branches   Regarde toi, homme de l'échelle tu as tracé mon formidable chemin  repoussé la moindre coccinelle qui aurait retardé l'essor de mon destin. ​ ​ ​
Posté par Desmotsdailleurs à 17:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 29 juillet

Coquillages

Ramenés du large après un long voyage caressés par l'eau limpide de l'océan, ils se reposent enfin aux confins du rivage.   Ecrins sauvages ou coffrets de sable ocre je les admire, je leur choisis leur place éphémère,  car ils repartent qu'importe   les sentir, les chérir voici ma quiétude  mes promenades sous un ciel de plénitude.     ​ ​    
Posté par Desmotsdailleurs à 12:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :