samedi 22 mars

Arabesques

Je n'attend pas et je retarde Le moment où les doigts pianoteront pour découvrir Au détour d'une page quelques Vers bien tournés et captivants. Alors je me vois sourire et les Ridules de mes yeux sont Permanentes. Des heures ne Suffisent pas à effacer les Arabesques qui plongent mon Esprit dans un tourbillon de vie, Il marche alors auprès des mots, Il prend ma main, la guide juste ici.
Posté par Desmotsdailleurs à 20:24 - Commentaires [2] - Permalien [#]

vendredi 21 mars

Carnet de voyage

Engourdis et ravis, nos premiers Pas dans Rome furent pressés. Un balayage rythmé sur les ruines Obligées et nous voilà devant le Cortège funèbre du Trastevere. L'instant d'après et nous parlons De résonance aux portes des Enfers sous les regards patients Des mafieux Puteolani. Un chien Nous accompagnera dans les Voies larges de Pompéi bercés par la grâce d'Angela et les lourds Citronniers. Que serait aussi La Campanie sans sa Grande Grèce A qui Paestum rend toujours Hommage et qui palpite depuis Dans mon cœur. ... [Lire la suite]
Posté par Desmotsdailleurs à 18:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 20 mars

Haïku poétique

Vertige du mot Joie des lettres assemblées Travail en poésie.
Posté par Desmotsdailleurs à 22:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 17 mars

Les tromperies de l'hippocampe

L'animal est étrange à ma main. Petite, je me suis toujours trompée Pour le dessiner. Avec ma gaucherie Sa queue était recourbée à l'inverse. Adolescente, mes interrogations d'helléniste le faisait chevaucher Dans les steppes et les plaines Désertes non de la mer mais Des régions arides de la Dacie. Pour mes enfants je n'ai jamais Pu leur expliquer vraiment la Vie de cet hybride mi poisson mi cheval. A l'instant je souris En pensant qu'il est bien temps Que je l'étudie, moi qui pourrais Cet été le croiser dans l'océan.
Posté par Desmotsdailleurs à 21:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 17 mars

Effleurement

La main légère retient le geste Un papillon ne serait pas plus doux Et le pouvoir des lèvres n'est plus Rien devant l'approche de la justesse des mots cueillis et mêlés. Oui, ceux que l'on attend Pas. Ils sont suaves comme le Nectar des avettes, dans la beauté Irréelle de l'arc-en-ciel. Justes Dans l'instant qui précède le Toucher et ponctue l'attente Délicieuse d'une caresse aimée.
Posté par Desmotsdailleurs à 21:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 15 mars

Le destin de Gaïa

Une seule goutte a suffi Pour attirer mon œil. Une perle lourde de liquide Reflet du beau de la vie. L'univers s'y mire et s'y pare Comme dans le cocon d'un Jour de printemps proche. Ma main n'ose l'approcher. Je me penche et cherche à Comprendre le destin de cristal, Parfaitement enclos de ma vie. L'esprit décrypte les indices Qui nourriront mes envies à L'infini. J'aime l'élément Universel. Je vais l'absorber, Me l'approprier. Rien de côté.
Posté par Desmotsdailleurs à 19:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 07 février

Haikü de l'hiver 4

Barque sur l'étale Soupir du clair océan, Bientôt la marée.
Posté par Desmotsdailleurs à 13:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 07 février

Haikü de l'hiver 3

Papillon des feuilles, Confusion de la nature, Non, perfection tendre.
Posté par Desmotsdailleurs à 13:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 06 février

Haïku de l'hiver 2

Le bleu du matin Gelée fragile sur branches. Beauté naturelle.
Posté par Desmotsdailleurs à 21:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 06 février

Haïku de l'hiver 1

Les lueurs de l'aube, Longs jours tardifs de l'hiver Soudain un rayon.
Posté par Desmotsdailleurs à 21:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]