mardi 04 décembre

Nostalgie

Un air nostalgique s'écoule du jour pâle, la mélodie traverse les fenêtres agrandies et chante pour les feuilles alanguies qui volètent au grès de l'étang brumeux.   Il reste dans la pièce un goût d'enfance imparfaite, comme un film inachevé qui s'effiloche dans la nature palpable et délicate derrière l'immense  baie vitrée.   C'est un après-midi de décembre froid et langoureux la lumière décline déjà et le piano semble lourd, le joueur a délaissé son instrument sans regret, il s'en est allé sur les bords... [Lire la suite]
Posté par Desmotsdailleurs à 15:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 03 décembre

la danseuse

La danseuse comme un papillon appelé a suivi la lumière bleue de la rue. Elle a donné spectacle aux nues et aux regards des passants étonnés.   Dans la grâce de son corps tendu elle a tourné autour de nous,souriante, féérie d'un rêve sur sa chevelure brillante et nous étions comme des insectes retenus,   La danseuse aux pieds légers s'est envolée a laissé sur sa piste improvisée comme un baiser.
Posté par Desmotsdailleurs à 18:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 02 décembre

Double temps

Dans ma pièce de vie face à moi, je lève les yeux vers l'horloge déstructurée, mon regard, tantôt absorbé par son côté solide me rappelle les heures réelles que les fileuses nous octroient comme si chaque soir en m'endormant je m'adonnais au fruit du destin. Et puis, quand mon esprit vagabonde j'aime penser à la liquidité du temps qui passe entre mes doigts tel un fleuve au débit incertain mais qui charrie dans son lit la mémoire du passé vers un avenir houleux sans que je puisse arrêter le présent.     ... [Lire la suite]
Posté par Desmotsdailleurs à 15:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 01 décembre

La barque rouge

A l'heure du thé quand les nuages rosissent j'ai pris ma barque rouge couleur coquelicot pour naviguer vers le pays des yeux pétillants,  absorbée par les palettes ovales et tachetées des couleurs assemblées par le peintre inspiré. Je lui ai conté les mots choisis pour mes lignes noircies jour après jour, j'ai souri à ses toiles qui me transportent loin des jours souvent sombres. Alors je pars vers les nuances qui ravissent le coeur et ses humeurs et j'accompagne le marchand de couleurs.       ... [Lire la suite]
Posté par Desmotsdailleurs à 17:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 29 novembre

Et si le zèbre

Et si le zèbre n'avait plus de rayures, que le corbeau farceur aurait avalé ses zébrures nous aurions devant nous dans le champ comme dans un beau déshabillé blanc l'équidé penaud d'avoir perdu son manteau tout étonné que l'on voit sa douce peau. Le corbeau aurait volé par delà les océans et aurait déposé son trophée sur ses flancs, car cet oiseau rieur était à la nuit des temps aussi blanc que la lumière de l'aube sur l'étang.  
Posté par Desmotsdailleurs à 18:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 29 novembre

Rouille du temps

La rouille du temps a vieilli la serrure,  et les cicatrices sur la porte sans vernis laissent un goût de fer sur mes lèvres. J'ai perdu la clé du cadenas de l'amour et la vie a changé le mécanisme de mes rêveries d'avenir. Désir figé. Un mur immense s'est érigé entre passé et futur, mes années esseulées. Mais regarde me dit une voix intérieure dans cet espace que tu croyais perdu la nature reprend l'espoir de la vue, renaissance d'une feuille qui verdoie.    
Posté par Desmotsdailleurs à 10:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 28 novembre

Lutin d'automne

Automne s'enracine, les feuillus se dépouillent sous le regard amusé du lutin mordoré qui de bond en bond ramasse son costume, dans son  pays sans borne, et sans limite. Un coup il se faufile au clair de lune et ses chemises deviennent plus lumineuses,  scintillantes d'étoiles mystérieuses, puis il passe en plein jour très rapidement profite d'un coup de tramontane soudain pour briller dans le soleil déjà qui disparaît. J'aime suivre ce ballet incessant quand le jour rosit sur les étangs silencieux, sous mes pas... [Lire la suite]
Posté par Desmotsdailleurs à 15:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 27 novembre

Au pays des heures

Au pays des heures, les arbres ont des réveils, ils sonnent à chaque minute pour me tenir éveillée. J'ai beau me tourner et naviguer sur le lit du fleuve ralenti, je ne peux m'adonner aux rêves délicats. Mon chien est le gardien de la nuit, il veille sur la chandelle allumée, sans lui je partirai vers le gouffre de l'ennui. Au pays des heures, la lune n'est qu'un trait dans le ciel  encore lumineux, à peine assombri  et mon café toujours chaud ravive mes envies  
Posté par Desmotsdailleurs à 18:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 26 novembre

Pour nous retrouver

Pour nous retrouver dans la ville, nos rendez-vous sont sur les places, j'aime être là la première et je guette avec impatience ton ombre immense sur les pavés. Puis, brusquement si je lève les yeux tu es devant moi souriant, je ne t'ai pas vu arriver moi qui voulais décomposer tes mouvements d'approche. Tu me surprends toujours et je souris en méditant sur nos rôles C'est moi qui t'es fait, et c'est toi qui désormais m'attrapes dans un jeu de cache-chache très aimé.
Posté par Desmotsdailleurs à 13:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 25 novembre

Franges

Une vie qui se décline en franges dentelées sans cesse jetée d'un côté, transportée vers l'autre, comme une balle sans but roulant un peu affolée, qui ne sait vers où se porter : vers les mots doux ou vers les images qui tordent le coeur ?   Il y a des jours ainsi, j'erre et je m'interroge dans ce monde happé par la vitesse et les photos commentées, où égoïsme et autosatisfaction me laissent dans l'incompréhension des heures qui passent sans que j'obtienne mes réponses.            
Posté par Desmotsdailleurs à 18:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,