images

 Fossé rempli de fleurs

tu délimites ma vie,

mon cocon c'est l'intérieur,

la prairie des libertés.

Rarement je te dépasse

je suis déjà trop lasse.

Parfois si l'intrus s'avance,

piétine mon herbe parfumée

je saute l'espace de sureté

et en armes, entourée de mots

je défends la maison des prés.