J'ai embarqué les couleurs sur le bateau

de la vie, il vogue et brave les tempêtes,

jamais ne recule, il hausse la tête

fier d'avancer depuis le matin si tôt.

 

Balloté comme un fétu de paille

il s'arrête parfois, souffle très fort

discute et négocie toujours avec la mort

présente ses flancs colorés à la bataille.

 

car ce sont elles ses couleurs, qui le soutiennent

le cajolent et l'emportent loin, sur le chemin,

les autres du rivage lui font signe de la main

il parcourt sa route et il  croise la mienne.

843a4758945a2fcfbbdb862b0d04b52a