vendredi 24 mai

voleur d'âme

Un effleurement, juste une caresse mon doigt sur ta peau, et je souris, j'aime retrouver nos sensations nos murmures d'oreilles, juste un baiser que tu abandonnes quand la nuit grise s'embrume et te tient éveillé. Dans les heures sournoises tu deviens autre comme un voleur d'âme qui, tapi derrière le rideau met le voile devant nos émois, puis s'envole vers la quête de miroirs scintillants et si souvent trompeurs.  
Posté par Desmotsdailleurs à 18:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,