L'aiguille avance encore et plus,

S'élève toujours en hauteur et 

Jamais ne s'arrête, je vois alors

Les années passées s'enfoncer

Dans la terre molle des souvenirs.

le gouffre se creuse et je deviens

Minuscule, une fourmi parmi les

Décomptes des minutes du temps.

La fabrique de ma vie est cet amas

D'horloges toujours à l'heure précise,

Je cours derrière sans pouvoir les retenir.

85754c77d4dafdd71b30dffdbcb350b2