Joie au coeur, j'ai retrouvé l'allée

bordée de mes arbres de Judée.

En ce mois de fleurs parfumées et jolies

et je me sens les bras ouverts à la folie

du vent qui chasse les nuages

toujours là pour attendre les cavaliers.

Ils viendront chargés du froid bien assez tôt,

pour l'instant, l'explosion de couleurs des végétaux

réchauffe mon coeur délaissé, mis de côté

et les fleurs carmin ombrent mes pas charmés.arbre-de-judee_FR_500_0000343