Les rayons du soleil ont pâli sous mes cieux

ils sont partis vers l'attrait de beaux yeux

bien plus jeunes, bien plus doux que mon courroux

quand je comprends qu'il est pendu à son cou.

J'ai perdu la lumière de mes jours

un voile sur le visage pour toujours,

il a détruit en moi tous les espoirs

 il pleut du chagrin dans mon corps tous les soirs.

HS4209_1350301534_220x182