Dans la rue, pressé et réfléchi

il passe à côté de celle qui l'aime,

il ne la voit pas, ne la reconnaît pas,

comme dans un livre parallèle où

il n'habite plus la même ville, la même

rue. La nuit se fait à peine, elle le

regarde s'éloigner, elle ne comprend pas.

En retour vers chez elle, son coeur

lourd d'interrogations et de regrets

elle sait que la même pantomime

va se jouer le soir au dîner. Pourtant

les faux-semblants elle les jette

par-dessus la fenêtre, elle les laisse

à d'autres, alors qu'en est-il de ces

images qu'il convoite la nuit sur son

écran et qui la laisse isolée dans le noir ?

Elle bien seule dans cette ville humide.

index