A quelques pas d'ici au creux de la montagne

au milieu des vignes sauvages et des chênes verts

se cache un paradis où même l'hiver rude et froid

n'a pas de prise. A l'heure grise du jour qui s'éteint

je parcours les sentiers où les paons blancs se glissent

parmi les rares herbes échappées des griffes du vent,

lentement je regarde avec eux les nuages descendre

vers l'ouest qui s'endort, laissant les ombres se former.

 

 

 illustration : Andrea Kowch

Andrea Kowch