Dans ce coin de terre que j'ai laissé

le temps a figé la nature enchantée.

Rien ne bouge, les nénuphars sont

comme les couleurs sur la palette

du peintre endormi au bord de la rivière,

et les joncs sont les baguettes d'un

compositeur qui écouterait le silence

des fleurs. J'aime me bercer de cette

vue, reflet d'une beauté inégalée, je

souris à ce Narcisse des bords d'étangs.

 

gplus1633569431