Tu es la fleur des chaudes heures d'été

fragile dans ton teint de porcelaine,

tu te dévoiles aux premières lueurs

encore pâle mais tellement belle.

 

Car la nuit t'a parée des plus atours

et tu vis tes premiers instants d'amour,

ta couronne de fiancée délicatement

ouvragée te rappelle que le soleil t'a élue

 

pour des noces de feu. Ce sont tes yeux

encore baissés dans l'espérance d'un

baiser volé qui s'allumeront bientôt

devant ton astre promis, embrasement

 

victorieux du soleil sur ta chair de pureté.

 

gplus1481638521