Douce sensation à la vue des couleurs

d'automne, quand se laisser porter

vers les demi-teintes nous donne

à rêver d'un voile léger pour nos

épaules fraiches comme pour s'allonger

sur la terre encore chaude et dorée.

 

 Et la  feuille brunie s'enfonce au le sol,

 la belle esseulée et sans attaches

après le lent chemin de la chute,

comme mon âme plonge la nuit

dans le somme que je crois infini,

oubli de la vie et  des heures diurnes.

gplus429670790