Une fleur dans mon coeur

qui revient à chaque heure,

je l'attends au bout de la rue

à la lumière de ta marche ardue.

Tu es le rêveur des désirs éperdus

le pas de côté dans ta vie désaxée,

et j'aime ton allure de corps déplacé

car tous les soirs tu rejoues, hâbleur

à l'équilibriste comme l'allumeur,

des étoiles plein les yeux

sur le chemin des amoureux.

 

 

Illustration : Andrei Popov

@ Andrei Popov LKM