Au bord du lac vert d'eau ou en forêt

je promène mes oiseaux d'écriture,

parfois ils m'échappent et ressemblent

aux mots qui s'envolent en souvenirs.

 

Leurs courbes harmonieuses sont les

lettres que j'aime tracer sur mon carnet,

mes échassiers sacrés s'y penchent

et fléchissent leur tête, en accord avec

 

 

les mots dont je parsème ma poésie.

Quand je délie leurs liens terrestres

ils s'envolent vers le pays des dieux

puis reviennent heureux pour picorer

les saveurs de leurs rituels .souverain.

 

 

Illustration : Daria Petrelli

Daria petrelli