Je me balance dans le vent d'automne

quand les couleurs du jour s'estompent

et me rappelle les souvenirs d'enfance.

Te souviens-tu de la vallée de nos baisers

d'adolescents où nous courrions en riant

sans souci de la marche du temps ?

Ces jours-là nous étions l'un pour l'autre

sourires et douceurs du lac sans rides

et nous nous cachions pendant des heures.

Viendras-tu voir la balancoire, elle tourne encore

comme la ritournelle de nos caresses.

Je l'ai devant les yeux mes soirs de tendresse.

gplus1009082605