dimanche 30 septembre

Arbre des amours

L'arbre des amours n'a pas de lieu l'univers lui appartient, il va là où les amants le réclament, enlacements incessants des forces de la Nature, l'arbre des amours n'a pas de temps, il est là où tu veux m'embrasser création dans l'instant de toutes les plénitudes sensuelles, rêves d'un sol floral où nos  pas sont boutons de rose, reflets du ciel mauve.       illustration : Josephine Wall    
Posté par Desmotsdailleurs à 15:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 30 septembre

Si un jour

Si un jour tu veux me parler choisis un endroit que tu aimes, Ecris-moi de beaux poèmes que tu réciteras aux déferlantes qui porteront en elles les mots doux et tendres de tes caresses. Belle navigation à perte de vue tes pages égarées sur le sable l'encre de ton sang emportée par les lames si  écumeuses.         Illustration : Joel Rea
Posté par Desmotsdailleurs à 13:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 29 septembre

Mon armure

Mon armure n'est ni de fer ni de plomb je la veux légère comme le toit que tu m'offres. C'est mon amure pour terminer la journée mon armure plus lourde chaque année, mais une armure qui m'aide à traverser le temps pour combattre les égarements de la vie entre deux mots doux de connivence, deux images choisies et dont je me sens totalement exclue et démunie. Viendras-tu m'aider à la porter désormais et me parler à l'oreille de ta fidélité ?    
Posté par Desmotsdailleurs à 11:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 27 septembre

L'eau du lac

Quelques heures  à partager la nuit n'est pas encore tombée l'air est plus frais mais nos regards brûlent de nos instants d'art. Ne t'en vas pas maintenant je ne retiens plus mes élans vers tes bras si caressants, tu rattrapes mes pas chancelants et l'ombre des arbres  s'estompe le banc de notre été se raconte dans l'eau du lac de nos amours.  
Posté par Desmotsdailleurs à 11:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 26 septembre

Le vent des collines

Le vent des collines souffle fort et les arbres pleurent leurs feuilles,  retombée de couleurs par millier. Mes habits de pluie ne sont pas gris  ils sont l'accord  du vert et de l'ocre des jours de vendémiaire au ciel pâli. J'aime lever la tête vers ces précieuses pierres venues du ciel, les oiseaux les entrainent dans leur vol en un instant.     Illustration : Sonja G
Posté par Desmotsdailleurs à 18:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 26 septembre

Courses derrière tes pas

Je te sais volage et vagabond et je t'ai cru enfin sage. Tes yeux dans les miens j'ai voulu y rester toujours mais tu fais encore des détours. Quand poseras-tu tes ailes usées dans mon nid bien préparé ? Sauras-tu rester auprès de moi l'âme et le coeur lassés dans la chaleur de mes mains ?  Car mes courses derrière tes pas sont le fardeau qui courbe mon dos.  
Posté par Desmotsdailleurs à 18:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 24 septembre

Couleurs d'automne

Couleurs d'automne encore chaudes comme les traces du soleil qui fuit posées en ombres fugaces sur les fleurs ballotées au fort mistral, vous réchauffez nos coeurs déjà engourdis par le jour qui s'éteint vite vous êtes flammes du feu des attentes lumières des jours des pluies tendres.        
Posté par Desmotsdailleurs à 18:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 23 septembre

Une attente

Dans les nuits chaudes de la ville, La sirène aux lampions est revenue déposer ses boules de lumière et de désir sur l'eau verte du canal. Elle attend encore son prince, elle  guette, montre ses avantages, un sourire de connivence avec les êtres de la pénombre, aux heures ardentes de l'amour, où l'eau frissonne comme la peau scintillante de la sirène.        illustration : Sonja G  
Posté par Desmotsdailleurs à 18:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 22 septembre

la balançoire

J'ai rêvé la balançoire d'été celle qui nous a vus grandir au fond du jardin, face à l'étang de notre enfance bleutée.   Te souviens-tu de nos poussées tant ce fois recommencées vers l'infini de la nuit, cet instant que nous attendions   quand la lune donnait son arrondi et que notre envolée souriait aux étoiles de l'insouciance à qui nous disions nos confidences ?      
Posté par Desmotsdailleurs à 17:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 22 septembre

La maison blanche

Les amants ne sont pas revenus, la maison aux souvenirs blanche d'avoir trop attendu brûle dans l'air suffocant et dur.   Douces heures dans l'eau bleue tendres promesses sur le tapis blanc et crayeux de notre passé nous avons fui ces moments heureux.   Peu de choses, juste une mélodie m'a surprise à revivre ces instants, je te veux à mes côtés sur la pierre chaude de nos étés, mon prince adoré.        
Posté par Desmotsdailleurs à 11:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,