J'ai rêvé la balançoire d'été

celle qui nous a vus grandir

au fond du jardin, face à l'étang

de notre enfance bleutée.

 

Te souviens-tu de nos poussées

tant ce fois recommencées

vers l'infini de la nuit, cet

instant que nous attendions

 

quand la lune donnait son arrondi

et que notre envolée souriait

aux étoiles de l'insouciance

à qui nous disions nos confidences ?

 

 

gpls70738684ol34 2