Un voleur de mots avale les douceurs

que je tenais enfermées en mon coeur,

illusion des murmures, trahison de l'amour,

mon âme affolée court depuis des jours.

et je ne peux l'arrêter telle une mouche

prise au piège des larmes de la rancoeur,

dans un flot d'images presque trop parfaites,

à genoux de faiblesse, je n'ai plus ma richesse.

ame-miroir