Tu tiens les clés de ta vie

à chaque pas tu fais un choix

le monde au-dessous de toi

n'attend que ton  passage.

 

Tu es bien jeune pour avancer

seule sur la mouvance du chemin

regarde bien, ne te trompe pas

le temps ne revient jamais.

 

Et toi qui me lis, où en es tu ?

As-tu opté pour les bonnes portes ?

Le tabouret instable va-t-il chanceler ?

La serrure parfois est trompeuse.

 

 

illustration : Catrin Welz Stein

catrin Welz-Stein 4