Fenêtre sur l'espace en liberté

quel rêve as-tu à me proposer?

Mon esprit échappé s'est posé

sur les ailes d'un papillon secret.

Il connaît les voilures du ciel

le goût des nuages de miel.

j'ai appris que là-bas, l'air

n'est pas si froid, bel univers

splendide des êtres éternels.

J'aspire, souffle nouveau, réel,

le café est froid la tasse triste

je n'ai plus mon âme d'artiste,

envolée elle touche déjà l'azur

sur Terre j'ai laissé mon armure.

 

 

 

 

 

 

Illustration : Elena Usheva

ElenaUsheva