Prémisses de la vie, douce tiédeur

Du giron maternel, tu bats, pulsation

Éternelle , sang du monde.

Belle sans ta robe irisée,

Danseuse au ballet de la nature,

 tu souris à ta présence absolue

reflet en  nos yeux d'une beauté

que la nature ne peut nier.

Sur la peau, comme un baiser

gouttes de cristal, sensualité

révélée, perles de reflet.

Au ciel, capricieuse, volage

ton jeu est en partage, tu

perces les nuages quand

le ciel furieux lâche tes orages.

Chute_d'eau_près_de_Cheval-Blanc_2