Tourbillon sans fin de la Terre, tu te fâches souvent

pour les hommes peu sages sous le vent.

ce jour là, Temataï, jeune pêcheur fougueux

n'a pas observé du rivage l'océan houleux,

il s'est précipité avec sa barque sur les flots,

sur l'eau si belle dont il n' entendait pas les sanglots.

Amoureux du vent, souriant aux sternes

il s'est soumis libre et heureux aux forces hawaïennes,

a plongé loin des côtes et des pinèdes,

a vu la beauté de son monde, des poissons par centaine,

il a juste senti une attirance vers les fonds marins,

 a croisé les cachalots, son rêve de petit gamin.

 

 Et il repose sur un lit de sable fin, sur sa couche de chagrin.

 

images