le crabe s'est aventuré hors de son sable doré,

sa carapace bien lustrée il arpente désormais

les rues de la ville et passe de main en main,

admiré ou craint, il ne sait quel sera son lendemain.

 

le vent marin  a troublé sa vision en noir et blanc,

la renommée maintenant il la veut en couleurs,

devant les yeux des filles qui ne comprennent

pas ce revirement, cette soif de contemplation.

 

Ce soir il sera dans la chambre d'une belle,

bien en vue, entouré de toutes les attentions.

Il sourit, elle ouvrira délicatement son coeur

pour y déposer  ses plus précieux trésors.

index