vendredi 13 avril

Soir d'attente

Le soir s'est drapé Tu n'es pas encore Apparu. Je t'attends Dans la lourdeur de La pièce à peine fraîchie. Au loin un grondement D'orage qui tourne et N'en finit pas de se former. Quand tu viendras je poserai La tête lourde sur son buste Pour recueillir ta force Et nous dormirons sans rêve.  
Posté par Desmotsdailleurs à 22:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]