dimanche 11 mars

Nuit oubliée

j'ai oublié la nuit passée dans les draps froissés. Les griffes de cette obscure  m'ont retenue sans relache mon esprit  comme envouté par le ressenti du néant.  Car les lieux où j'aime me perdre ne sont pas ceux des ténèbres, ils sont lumière et chants, dans mon coeur ébloui de couleurs. Une seule nuit sans se souvenir sans la confusion des pensées, qui ne se terminent qu'à l'approche de la suivante, j'aimerai la retrouver, cette nuit, pour ne plus m'endormir dans le passé.      
Posté par Desmotsdailleurs à 11:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]