Une rive si proche à atteindre,

Nager sans désespérer,

l'espoir est de l'autre côté,

et je ne veux plus feindre.

 

Toujours bien gardé, le jardin

y est secret. Nul ne peut définir

l'attrait qu' il dégage. Je le vois enfantin

agréable et fleuri, il est  prêt à  me séduire.

 

Tentation des yeux , rêve du coeur

je vis déjà dans ses plaisirs futurs,

 je ne regarde plus jamais l'heure,

assoiffée d'un réel dont je touche la bordure.

index