Le lac s'étire au loin, n'en finit pas de grandir,

sur ses bords de grands arbres majestueux

venus d'Asie abritent les poules d'eau et leur

robe noire. Elles côtoient sans crainte aucune

les énormes oies qui s'attardent à effrayer les

enfants heureux de courir sur l'herbe humide.

Si proches les tours et les immeubles du haut 

de leur sommet reflètent leur façade de verre

qui brillent dans cet bel après-midi de février.

ios