vendredi 22 décembre

Amour double face

Il est doux, agréable et léger, il passe sur nous comme la caresse infinie des vents en été, il réchauffe nos émois, s'habille de sourires, arme nos regards de tendresse et de désirs.   Alors faut-il qu'il s'enflamme, qu'il soit si dur et si méchant, quand il se retourne violemment dans le rejet des tièdes pensées,  tordant notre coeur , l'entourant de souffrances, d'assassines envolées ?  
Posté par Desmotsdailleurs à 09:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :