samedi 30 août

La machine à coudre

La vieille machine noire n'a plus de beau jours. La pédale qui rythmait le pied aisé de ma grand-mère a perdu son lustre et sa cadence. Les aiguilles cassées ne sont plus disposées. Elles sont brindilles que L'on va jeter dans le quartier. Elle n'est plus la main alerte qui savait la guider et la modérer. Mais j'aime ses contours encore brûlants de l'ancien temps quand Nos robes étaient cousues de fil blanc.
Posté par Desmotsdailleurs à 19:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]

vendredi 29 août

Épices

Doux nom féminin, à la palette des couleurs et Aux étonnantes saveurs. Quel bel alliage subtil des arômes, et surprise des odeurs. L'inattendu dans chaque plat. Câlines et félines la vanille, la cardamome, la coriandre invitent aux voyages des sens en éveil. Et souvent je perçois en elles des pétillements masculins, la caresse et la force des hommes aux détours des dégustations salées, celles des eaux des océans lointains, ou sucrées dans les desserts partagés au coin d'une table intime et raffinée. Les épices offrent... [Lire la suite]
Posté par Desmotsdailleurs à 18:40 - Commentaires [1] - Permalien [#]
dimanche 03 août

Un pas

Un pas dans le sable, un pas pour aller tout droit. l'empreinte est forte, les traits sont ceux du vécu.   Un pas dans l'eau, un pas pour forger la vie.le sable est lourds sous le poids, le pied  joue lentement   avec les grains. Un pas sur la terre pour faire voler la poussière de ma vie. Un rêve?   Un pas dans l'espace, cet infini qui m'entoure et me voit. C'est mon   pas pour apprivoiser les branches de l'étoile qui éclaire le chemin à poursuivre.
Posté par Desmotsdailleurs à 12:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 01 août

Chanson

Chanson intérieure, Histoire des cœurs, le navire sans pleurs Est parti à l'heure. Et moi je demeure sans cri sans douleur dans un jour de pâleur, soudain je n'ai plus peur.
Posté par Desmotsdailleurs à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]